Frédéric Materne

Landscape in and out
vendredi 19 août 2022
popularité : 30%

Frédéric Materne à la galerie du cinéma Churchill
Du lundi 25 avril au dimanche 27 juin 2022

JPEG - 12.1 ko
Fruit, transfert sur bois
Sensible aux matières, aux reliefs et aux contrastes, j’utilise le médium photographique pour fixer ce qui m’entoure (les bâtiments, les habitants, les choses anodines de mon quotidien) sur des surfaces diverses. Comme un peintre ou un dessinateur, je joue avec les ombres et les contrastes pour révéler mes images.
Je cherche avant tout à traduire ce que je vois et me questionne quant à la meilleure manière d’interpréter la réalité, ma réalité en lien avec les supports et le tirage.
Pour ce faire, j’expérimente des procédés tels que la gomme bichromatée, le cyanotype…des développements sur des surfaces différentes comme du carton, du bois et du papier. Changer le rapport classique de la photographie au support me rapproche des autres disciplines artistiques et donne une autre dimension quant à la lecture de l’image.
Curieux, il me semble intéressant de revoir, de modifier, de changer, de réinventer une sorte d’impression par des
procédés anciens.
Face à un choix important de papiers photo, il m’arrive de récupérer ce que je trouve sur les lieux de mes prises de vue pour en faire un support photographique, ce qui donne une valeur supplémentaire à l’image.
Redonner à voir en agrandissant, en cadrant et en mettant en valeur des petites choses quotidiennes… N’est-ce pas là une manière de revenir à notre essentiel ?

Frédéric Materne


Navigation

Articles de la rubrique