Habib Harem

De rouille et d’encre
vendredi 8 novembre 2019
popularité : 38%

Galerie du Churchill
du 4 novembre 2019 au 6 janvier 2020

Le temps sculpte
moins qu’il n’érode…

Depuis plus de 40ans, Habib Harem explore avec passion l’art complexe de la gravure. Au départ, le graveur se fait « récupérateur », collectionneur de pans de métal rouillé qu’il choisit pour la vie, l’histoire qui les habitent tout autant que pour leurs valeurs plastique et esthétique. La volonté et la raison affrontent alors le caractère brut, rude, écorché, coupant de ce matériau afin de le graver et de lui donner le format et la planéité souhaités.

Ensuite, viennent l’encrage et l’impression sur ce support si fragile, si noble et si doux qu’est le papier au regard de l’âpreté de la tôle rouillée. L’approche est alors tout en nuance, en finesse, guidée par la magie et la sensibilité de l’alchimiste.
Magie finale qui, associée à un sens aigu de la composition, de l’harmonie et du contraste des teintes, crée l’oeuvre et nous entraîne…
Bérengère Bouchat (extr.)

Dessinateur, c’est au fusain et aux pigments qu’Habib Harem se complaît le mieux à nous offrir d’étonnantes structures ouvertes, fondues dans les nuances d’un clair-obscur qui concerne toute l’oeuvre. La lisière entre nuit et jour est désormais floue : elle semble mouvante, comme une ombre qui glisse et ne libère que provisoirement les espaces clairs.
Ces noirs, somptueux, entrent en conflit avec une matière maintenant lumineuse, travaillée et vibrante. Ce lieu, vide de tout objet, invite l’esprit à s’y perdre, et évoque à sa façon l’histoire de Wu Too Zu qui, dit-on, « disparut dans les brumes d’un paysage qu’il venait de peindre »…
Vincent Cartuyvels (extr.)

Né à Agadir le 23 janvier 1953, Habib Harem a suivi l’atelier de gravure de Marthe Wéry à Saint-Luc (Bruxelles) puis a été, jusqu’à l’année passée, professeur d’Arts plastiques à l’Institut Sainte-Marie à Saint-Gilles et à l’institut du Sacré-Coeur à Nivelles.
Il a abondamment exposé, seul ou collectivement, en Belgique et à l’étranger (Pologne, France, Pays-Bas, Espagne, Yougoslavie, Slovénie, Estonie, Japon, Brésil, Vietnam, Maroc…).

Souvent distingué (par le Musée Rops à Namur en 1998, par le prix « Au fil de l’art » en 2006…), son travail fait partie de plusieurs collections publiques ou privées : Centre de la gravure et de l’image imprimée à La Louvière, Musée Félicien Rops, Graphothèque « Graphies » à Bruxelles. Habib Harem est aussi, entre autres, initiateur et co-organisateur de « Dialogue gravé », projet artistique et amical belgo-marocain (2017, 2018).


Galerie du Cinéma Churchill, rue du Mouton Blanc à 4000 Liège
Galerie ouverte tous les jours de 14 à 24 heures, les week-ends et fériés de 12 à 24 heures
Renseignements Asbl WEGIMONT CULTURE
Gsm : 0477 38 98 35
info@wegimontculture.be
http://wegimontculture.be
Photos Comptoir d’estampes : wegimont.zonerama.com
https://www.facebook.com/wegimontculture


Navigation

Articles de la rubrique