René Weling et Charlotte Binau

À travers tes yeux, une poignée de mains.
lundi 6 mars 2023
popularité : 66%

L’histoire commence par un projet de recherche qui réunit deux groupes de graveurs, l’un au Danemark, le groupe « Fyns Grafiske Vaerksted », l’autre en Belgique, le groupe « Impression’S ». À l’occasion de ce projet, un travail en binôme a émergé. Cette exposition est issue d’une rencontre et d’une recherche entre Charlotte Binau et moi-même.

La conjonction de deux univers graphiques, de deux sensibilités avec comme point d’exploration le thème de « À travers tes yeux, une poignée de main ». Durant plus de deux ans, échanges d’impressions et de rendez-vous virtuels vont rythmer nos avancées dans le projet. Nous commençons par mêler nos travaux personnels. L’un s’invite chez l’autre, se laisse toucher, séjourne chez l’autre, « entre-voir » un point de vue, un monde, un imaginaire. Dans ce travail conjoint, il est décidé que les productions graphiques de l’un sont le support de l’action de l’autre.
De ces échanges va émerger l’idée du toucher, du tact, du contact. Des yeux nous passons aux poignées de mains.
Et puis…
Et puis bientôt le contexte nous rattrape, ou plutôt nous saisit. Le Covid s’invite dans ce processus en marche. La distance devient une manière d’être ensemble. Nous nous sentons impacté·e·s, comme le reste du monde.
Charlotte et moi continuons chacun à travailler dans notre espace personnel tout en échangeant abondamment nos impressions
par mails. Il s’agit de s’emparer du réel, de s’emparer de ce moment étrange... Notre projet prend alors un tournant. Cette distance imposée nous permet de nous rendre compte qu’elle a toujours été présente. Personne ne se montre totalement.
Nous nous montrons toujours par facette.
À partir de nos premiers travaux comme base, nous réimprimons une nouvelle trace de ce qui nous paraît premier. Notre sujet bascule et devient alors : la distance, le voile, « l’entre », ce que l’on « entre-voit »... Les traces de l’un et de l’autre évoluent vers un inattendu, vers une recherche de matière, de textures, de formes singulières.
L’exposition est le résultat de presque trois ans d’échanges, de réflexions, d’une partition à quatre mains... le plaisir du partage.

René Weling

Navigation

Articles de la rubrique