Droits dans les yeux

Photographies / Amnesty International
vendredi 9 décembre 2016
popularité : 5%

à la galerie Wégimont du cinéma Churchill
du 3 décembre 2016 au 9 janvier 2017.

Ouvrir les yeux, c’est déjà agir !

Organisée par Amnesty International Belgique, « Droits dans les yeux » est une exposition itinérante qui a pour objectif de sensibiliser la population aux problématiques liées aux violations des droits humains repris dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, ainsi qu’au travail des défenseurs de ces droits qui agissent quotidiennement à travers le monde.

À travers cette exposition de photographies qui circulera durant près de deux ans, cette nouvelle campagne d’Amnesty International entend non seulement dénoncer les violations de droits humains mais aussi dévoiler un message d’espoir pour les victimes et les défenseurs de ces droits.

John Vink / Amnesty/ Yorm Bopha quitte la Cour d'appel après le premier jour de son procès, Cambodge, Phnom Penh, 2013.

Cette exposition propose une sélection de clichés noir et blanc de grands photoreporters belges, oeuvrant aux quatre coins du monde pour saisir, souvent parmi les morts, des instants de vie, de combat et de souffrance.

Parmi les photographes retenus, citons Colin Delfosse, Johanna De Tessières, Tim Dirven, Thierry Falise, Cédric Gerbehaye, Roger Job, Pascal Mannaerts, Christophe Smets, Bruno Stevens, Dieter Telemans, John Vink, Teun Voeten et Gaël Turine.

« Droits dans les yeux » c’est aussi la mise en valeur de la dignité humaine rencontrée dans les pires circonstances de conflits, de désespoir et de danger, quand des hommes et des femmes refusent de céder devant la barbarie. Du blogueur au responsable d’une association locale, de la défense des victimes de viols au soutien apporté aux enfants soldats, cette lutte est par essence multiple et prend de nombreuses formes. Dans des situations de détresse ou de conflit, nombreux sont celles et ceux qui mettent leur vie en péril dans ce combat contre la violation des droits humains.

« Droits dans les yeux », c’est ainsi une multitude de regards bouleversants sur ces donneurs d’espoir, ces Nobel sans prix qui se mettent en danger pour la défense des droits humains, qu’ils soient photoreporters ou militants engagés.

Pour Amnesty International Belgique francophone, Corinne Mathieu