Hergé, Magritte et Kirkeby

lundi 29 avril 2013
popularité : 71%

Hergé, Magritte et Kirkeby

Le dimanche 29 avril, nous vous proposons de découvrir le Musée Hergé à Louvain-la-Neuve et de visiter le Musée Magritte ou l’exposition Per Kirkeby au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles.

Il ne serait pas très original de dire que les aventures de Tintin « ont bercé notre enfance ». Le musée Hergé n’est cependant pas là pour éveiller en nous de la nostalgie. Ce n’est pas son but. Aujourd’hui, à la lumière d’un nombre impressionnant d’études de toutes sortes dues à des philosophes, des sociologues, des psychologues, des linguistes, des sémioticiens ou, plus simplement, des amateurs il apparaît qu’Hergé n’est pas un auteur de bande dessinée comme les autres. C’est une référence. Un maître de l’image pour qui, comme chez d’autres, « la forme suit la fonction ». Un artiste à part entière.

Inauguré en 2009, le musée, dont l’architecture dessinée par l’architecte français Christian de Portzamparc ne manque pas de surprendre par les solutions adoptées en matière de gestion des volumes, nous permettra de découvrir tous les aspects de l’œuvre du père de Tintin.

A Bruxelles, dans le cadre de la présidence danoise de la Communauté européenne, le Palais des Beaux-Arts propose de découvrir une rétrospective d’une des figures phares de la peinture contemporaine. Peu connu sans doute du public francophone, Per Kirkeby est peintre, il est aussi sculpteur. Les amateurs de cinéma le connaissent peut-être mieux : ami du réalisateur Lars von Trier, plusieurs de ses œuvres apparaissent dans Breaking the waves et dans Dancer in the dark. Une salle de l’exposition, à la demande de Kirkeby est également consacrée à une série peu connue de paysages réalisés par Kurt Schwitters.

Situé place Royale, le Musée Magritte offre au regard du public les créations de l’artiste surréaliste appartenant aux Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique et provenant principalement d’achats ainsi que des legs Irène Scutenaire-Hamoir et Georgette Magritte. De nombreux collectionneurs particuliers et des institutions publiques et privées se sont également joints au projet du Musée Magritte par le prêt de leurs chefs-d’œuvre. Multidisciplinaire, cette collection est la plus riche au monde et comporte plus de 200 œuvres composées d’huiles sur toile, de gouaches, de dessins, de sculptures et d’objets peints mais aussi d’affiches publicitaires, de partitions de musique, de photos et de films réalisés par Magritte lui-même.

Nous visiterons tous ensemble le Musée Hergé, pour la partie bruxelloise de l’excursion, nous vous demanderons de choisir dès l’inscription entre l’exposition Kirkeby et le musée Magritte.