Londres 2009

vendredi 30 octobre 2009
popularité : 65%

Du 30 octobre au 2 novembre 2009.

Ce voyage, complément à celui organisé en 2007, sera plus spécialement consacré au XIXe siècle.

Un parcours architectural permettra de faire connaissance avec l’architecture privée de l’époque victorienne. Nous visiterons l’intérieur de la Linley Sambourne House, dont le décor réalisé en 1874 a été préservé. Le mouvement Arts and Crafts, qui marque la fin du siècle, a également laissé à Londres quelques témoignages intéressants. La visite du Soane’s Museum, installé dans la propre demeure de l’architecte, nous initiera à l’œuvre d’un des créateurs les plus originaux du siècle.

Depuis toujours, les riches résidences de banlieue des londoniens favorisés ont été l’occasion d’une grande invention architecturale et décorative. Nous visiterons la Kenwood House, décorée par Robert Adam entre 1764 et 1779, et qui offre un des plus beaux décors néo-classique d’Angleterre. La maison abrite également des œuvres de Vermeer, Frans Hals ou Gainsborough, collectionnées par les propriétaires.

La Red House, construite pour William Morris par Philippe Webb à Bexleyheath (1859) est, quant à elle, une véritable icône de la pré-modernité architecturale.

La visite, au choix, de l’un ou l’autre de quatre musées, permettra d’apprécier quelle fut l’importance du « collectionnisme » dans la haute société anglaise. La Wallace Collection, constituée par les marquis de Hertford et passée par héritage dans la famille Wallace, associe des œuvres de Rembrandt, Hals ou Velasquez à du mobilier du XVIIIe et à des armes médiévales. Le Courtauld Institute, fondé par un magnat du textile, et abrité depuis 2000 dans la Somerset House, réunit maîtres anciens (Botticelli, Cranach, …) et une des plus importantes collections de maîtres impressionnistes (Manet, Degas, Renoir, Cézanne, …).

C’est aussi un riche particulier, ayant fait fortune dans le sucre, Sir Henry Tate, qui est à l’origine de la Tate Gallery. Depuis 2001, la collection est répartie entre Tate Britain, à Pimlico, qui montre l’art anglais de 1500 à nos jours, et la Tate Modern, à Bankside, consacrée à l’art contemporain et logée dans une ancienne centrale thermique remodelée par Herzog et De Meuron.

Red House. Philip Webb, 1860
Leadenhall Market. 1881